Les prêts immobiliers à l’Île Maurice

Les prêts immobiliers à l’Île Maurice

Très souvent, l’achat d’un bien immobilier à l’Île Maurice nécessite le financement bancaire au moyen d’un prêt à domicile. Ciblant à la fois les Mauriciens et les expatriés, une grande variété de banques et institutions financières sur l’île offre des solutions sur mesure en ce qui concerne divers types de projets immobiliers.

Aussi appelé un prêt hypothécaire, un prêt immobilier est un prêt accordé par une banque, une société de prêt hypothécaire ou une institution financière pour l’achat d’un bien immobilier, la construction et la rénovation d’une maison déjà construite. L’obtention d’un prêt immobilier nécessite une étude de cas de l’emprunteur par l’établissement financier en question. La plupart des banques mauriciennes ou sociétés de crédit proposent des prêts en roupies mauriciennes aux Mauriciens et aux résidents dont les salaires sont en roupies mauriciennes, avec des taux d’intérêt fluctuant autour de 7 %.

Les prêteurs immobiliers sont concernés par la capacité de l’emprunteur à rembourser le prêt. Pour déterminer s’il est admissible à un prêt immobilier, ils tiendront compte de vos antécédents de crédit, votre revenu mensuel brut et combien d’argent vous serez en mesure d’accumuler pour une mise de fonds. Les prêteurs immobiliers voudront principalement connaître votre capacité à rembourser le prêt. À l’Île Maurice, en matière de prêts immobiliers, le remboursement maximal ne doit pas dépasser 40 % de la rémunération mensuelle de l’emprunteur si son salaire est inférieur à 200 000 roupies par mois.

Les prêts immobiliers pour les étrangers à l’Île Maurice

Concernant les étrangers, les banques ou les institutions financières adaptent leur offre à la monnaie nationale de l’emprunteur. Par exemple, si la devise est l’Euro, le taux sera basé sur l’Euribor, l’un des principaux taux de référence du marché monétaire pour la zone euro. Les banques financeront jusqu’à 70 % du bien immobilier, à l’exclusion des frais de notaire et les frais d’inscription. Il est beaucoup plus facile pour les expatriés d’obtenir du financement auprès des banques locales (institutions financières) par rapport à ceux de leur pays d’origine en raison du fait que les banques mauriciennes sont plus susceptibles de prendre leurs unités IRS ou RES comme garanties, d’autant plus que ces unités sont vendues en vertu de la VEFA (Vente en état futur d’achèvement), fournissant aux banques une « garantie bancaire en fin d’achèvement ». En d’autres mots, les unités IRS/RES fournissent à la banque une garantie concernant l’achèvement de la résidence, lorsque la propriété est en construction.


Pour plus de renseignements sur les diverses opportunités d’investissement dans le secteur immobilier résidentiel à l’île Maurice, contactez Diamond Estates qui sera vous orienter au mieux dans votre projet d’implantation.