S’installer à l’île Maurice

Vivre à l’île Maurice

On le sait, la plupart de ceux qui choisissent de s’installer à l’île Maurice le font pour deux raisons : la qualité de vie et la fiscalité avantageuse. Pour réussir cette relocalisation, plusieurs possibilités sont offertes à ceux et celles qui souhaitent réaliser leur rêve et poser leurs bagages sous nos latitudes. Voici quelques pistes pour les aider dans cette démarche :

Le Permis de résidence permanent

S’il ne détient pas de permis de résidence, un ressortissant étranger ne peut résider sur l’île qu’entre deux et six mois par an selon la nationalité. Un touriste venant de l’Union européenne pourra sans problème se voir octroyer un visa touristique de six mois. Pour résider plus de six mois sur l’île, le ressortissant étranger peut enclencher les procédures en vue d’obtenir un permis de résidence permanent. Cela ne pourra se faire que s’il choisit d’investir USD 500 000 ou plus dans l’acquisition d’un bien immobilier (PDS) sur l’île. L’investisseur se verra ainsi octroyer le statut de résident fiscal à Maurice à condition qu’il y vive plus de 183 jours par an. La famille de l’acquéreur – femme et enfants de moins de 24 ans – bénéficiera elle aussi du permis de résidence. A noter que le permis reste valable tant que l’investisseur demeure propriétaire de son bien.

Le permis d’investisseur

Un ressortissant étranger peut également se voir octroyer un permis d’investisseur. Il lui faudra auparavant satisfaire un certain nombre de conditions. Plusieurs options s’offrent aux investisseurs étrangers souhaitant obtenir un tel permis. Les voici :

  1. Le candidat à un permis d’investisseur devra s’acquitter d’un transfert initial de USD 100.000 et son activité commerciale devra générer un chiffre d’affaires annuel d’au moins Rs 2 millions lors de la première année d’opérations et un chiffre d’affaires cumulé d’au moins Rs 10 millions durant les deux années suivantes.
  1. Il pourra, s’il le souhaite, réaliser un investissement dont la valeur est d’au moins USD 100.000 et justifier d’un chiffre d’affaires cumulé de Rs 12 millions au cours des trois années précédentes, ce qui implique de réaliser un chiffre d’affaires d’au moins Rs 2 millions au cours d’une des trois années d’opérations.
  1. Un particulier qui a hérité d’une entreprise en cas du décès ou d’incapacité de l’investisseur précédent, à condition que la valeur liquidative de l’entreprise soit d’au moins USD 100.000 et un chiffre d’affaires cumulé de Rs 12 millions, ce comprenant un chiffre d’affaires d’au moins Rs 2 millions en un an.
  1. Un investisseur qui a l’intention d’apporter des équipements et du matériel de haute technologie dans le cadre de l’investissement requis de USD 100.000, doit transférer un minimum de USD 25.000 et le solde de 75.000 dollars américains en termes de machines et matériel de haute technologie.
  1. Un investisseur qui envisage de mener des projets de recherche et de développement (R & D) dans des secteurs hautement novateurs peut présenter une demande pour un Innovator  Occupation Permit. La composante des dépenses en R & D doit constituer au moins 20% des dépenses opérationnelles totales pendant la phase de recherche. Les investisseurs éligibles à présenter une demande en vertu de ce nouveau régime doivent effectuer un investissement initial de USD 40 000.

Prendre sa retraite sur l’île

Profiter d’une retraite bien méritée sous les tropiques. Nombreux sont les ressortissants à franchir le pas chaque année. Mais il leur faut auparavant remplir certaines conditions. Le – jeune – retraité doit être âgée d’au moins 50 ans et doit être en mesure de transférer la somme de USD 30 000 par an sur un compte à Maurice. Il n’est pas nécessaire d’acquérir un bien afin de bénéficier d’un permis de résidence. Celui est valable trois ans et peut par la suite être prolongé pour 10 ans.

Professionnel salarié sur l’île

Il est permis à un ressortissant étranger de prendre de l’emploi sur l’île. Il devra pour cela percevoir un salaire de base mensuel supérieur à Rs 60.000. Celui-ci est cependant fixé à Rs 30 000 pour ceux engagés dans le secteur des TIC.

Professionnels à leur propre compte

Il est possible pour un ressortissant étranger de s’installer à son propre compte sur l’île. Il lui faudra pour cela effectuer un transfert initial de USD 35.000. L’activité commerciale devra générer un chiffre d’affaires annuel supérieur à Rs 600.000 au cours des 2 premières années et Rs 1 200 000 à partir de la troisième année.

Contactez nos conseillers qui prendront le temps de vous écouter et vous guideront au mieux dans votre démarche.